22 286 créations d'entreprises au premier semestre 2018 – croissance de 1,6% par rapport à la même période de l'année précédente

La société CRIF SA a cherché à savoir combien d'entreprises avaient été créées et radiées au cours du premier semestre 2018. Dans l'ensemble, elles sont 22 286 à avoir été créées en Suisse pendant cette période. Cela représente une croissance de 1,6% par rapport au premier semestre 2017. En revanche, 14 995 entreprises ont été radiées du registre du commerce au cours des six premiers mois.
Les cantons de Zurich (3941), Vaud (2312), Genève (1900), Berne (1766) et Argovie (1366) enregistrent le plus grand nombre de nouvelles entreprises. Par rapport au premier semestre 2017, le canton de Zoug a enregistré la plus forte croissance avec 245 créations d'entreprises, suivi de Genève avec 122, du Tessin avec 57 et de Lucerne ainsi que des Grisons avec 32.  
À l'inverse, les cantons de Thurgovie (-67), de Berne (-54) et du Valais (-35) enregistrent moins de sociétés créées par comparaison au premier semestre de 2017.

Si l'on compare les créations par rapport au nombre d'entreprises existantes en début d'année, le canton de Lucerne enregistre la plus forte croissance nette avec 1,9%, suivi des cantons d'Uri , du Valais, de Zurich et de Zoug avec 1,6%. Seul le canton d'Obwald présente une croissance négative avec -0,7%.

Si l'on considère les différentes branches, le secteur de la construction affiche le plus grand nombre de créations (1815), suivi par le conseil de gestion (1693), le commerce de détail (1657) et la restauration (1216).
En ce qui concerne les radiations d'entreprises, le commerce de détail enregistre le plus grand nombre de radiations (1566), suivi du commerce de gros (1293), de la construction (1292) et de la restauration (1177).

Les secteurs avec la plus forte croissance nette sont les sociétés de conseil (928), le secteur immobilier (640) et les sociétés de programmation, conseil et autres activités informatiques (626). On enregistre un recul des entreprises existantes dans le commerce de gros (-198), les assurances (-91) ainsi que l'industrie du papier et du carton (-24).

À propos de l'enquête
Toutes les nouvelles entreprises inscrites au registre du commerce ainsi que toutes celles qui en ont été radiées entre janvier et juin 2018 ont été prises en compte. Une radiation a, par exemple, lieu en cas de liquidation d’office, de suspension de la procédure de faillite, à la fin du délai de remboursement, en cas de fusion ou de cessation des activités pour cause d’absence de successeur.

L’étude complète peut être commandée à presse.ch@crif.com.