31 924 fondations d’entreprises durant les neuf premiers mois

CRIF AG a cherché à déterminer combien d’entreprises ont été fondées au cours des trois premiers trimestres de l’année en cours et à combien s’élève le nombre d’entreprises radiées. Au total, 31 924 entreprises ont été fondées en Suisse durant cette période. En revanche, 22 041 entreprises ont été radiées du registre du commerce.
La plupart des nouvelles inscriptions reviennent aux cantons de Zurich (5751), de Vaud (3251), de Genève (2669), de Berne (2592) et d’Argovie (1984).

Si l’on compare les nouveaux enregistrements au portefeuille d’entreprises en début d’année, le canton de Lucerne affiche, avec 2,4%, la plus forte croissance nette, suivi des cantons d’Argovie, du Valais et de Zurich, avec un plus de 2,1%. Seul le canton d’Obwald enregistre une croissance négative avec un moins de 1,4%.

Si l’on considère les différentes branches, le commerce de détail affiche le plus grand nombre de nouvelles sociétés (2522), suivi du conseil aux entreprises (2444), du secteur du bâtiment (2409), du secteur immobilier (1774), du commerce de gros (1677) et de la gastronomie (1625). Dans les radiations d’entreprises, le commerce de détail enregistre le plus de radiations (2248), suivi du commerce de gros (2084), du secteur du bâtiment (1895), de la gastronomie (1684) et du conseil aux entreprises (1150).

Les branches connaissant la plus forte croissance nette sont le conseil aux entreprises (1294), le secteur immobilier (913) ainsi que le secteur de la santé (814). Un fort recul du portefeuille d’entreprises est à constater au niveau du commerce de gros (-407), de la branche des assurances (-159) et de la gastronomie (-59).


Consulter les chiffres
Ont été prises en compte toutes les nouvelles entreprises inscrites au registre du commerce entre janvier et juin 2017 ainsi que les entreprises radiées du registre du commerce durant cette même période. Une radiation a par exemple lieu en cas de liquidation d’office, de suspension de faillite, à la fin du délai de remboursement, en cas de fusion ou de cessation des activités pour cause d’absence de successeur.

L’étude complète peut être commandée à presse.ch@crif.com.